3160 Route d'Izeron 38160 Saint Sauveur - Email : direction@emsleperron.eu

Historique

Taille du texte

A A A

text_img

Le 29 août 1879, le département autorise par délibération l’acquisition de la propriété du Perron afin d’y installer un établissement social. Créé en 1883, cet ancien « asile départemental de vieillards et dépôt de mendicité » a progressivement évolué au cours de la seconde moitié du XXème siècle pour devenir en 2005 établissement médico-social départemental autonome. Ce caractère départemental va rapidement définir le périmètre des admissions, constituées essentiellement de résidents issus du département de l’Isère et des cantons de proximité.

 

Le Perron affirme dès les années 90 sa double vocation en assurant l’accompagnement, sur un même site, d’adultes en situation de handicap et de personnes âgées dépendantes.

Depuis le 1er août 2003, une Direction commune a été mise en place avec le Centre Hospitalier de Saint-Marcellin, l’EHPAD de Vinay (Résidence Brun Faulquier) et l’EHPAD de Chatte (Le Clos Fleuri).

 

Un Groupement d’Intérêt Public (GIP), situé sur le site du Perron et piloté dans le cadre de la direction commune, assure le traitement du linge de l’ensemble des établissements.

Autres dates clés

  •  1991 : Création d’un pôle handicap psychique de 108 places par réduction du pôle USLD et EHPAD. Les places sont réparties au sein de 2 bâtiments de Foyer De Vie (FDV) organisés autour de la notion d’âge : les 18/40 ans (bâtiment Lou Z’Aple) et les 40/60 ans (bâtiment Boé).

 

  • 1999 : Baisse des places de FDV (95) pour la création de 25 places de Foyer d’Accueil Médicalisé Lou Z’Aple (FAM LZ) (anciennement foyer à double tarification).

 

  • 2005 : Transformation des places d’USLD en 214 places d’EHPAD ; Obtention du statut médico-social pour l’ensemble de l’institution.

 

  • 2007 : Transformation de 7 places de FDV en FAM (soit 31 places autorisées) ; Autorisation de création d’un FAM de 14 places dédiées à la prise en charge de maladies neurodégénératives par le Comité régional de l’organisation sociale et médico-sociale

 

  • 2008 : Transformation de 8 places de FDV en FAM LZ  (passage de 31 à 39 places) et création du Café des âges.

 

  • 2009 : Reconnaissance du rôle de l’établissement dans l’accueil de Personnes Handicapées Agées (PHA) sur son secteur EHPAD à raison de 89 places.

 

  • 2010 : Renouvellement de la convention tripartite EHPAD et réalisation des évaluations interne et externe sur ce même secteur – Réorganisation du pôle handicap et restructuration des missions de chaque service.

 

  • 2011 : Augmentation du nombre de places dédiées aux personnes handicapées âgées (98) ; Création du Pôle d’Activité en Soins Adaptés (PASA) sur le pôle EHPAD.

 

  • Décembre 2013 : Ouverture de 14 places de FAM dédiées aux personnes atteintes de maladies neurodégénératives ; Redéploiement de 72 places d’EHPAD pour personnes handicapées vieillissantes.

 

  • 2014/2015 : Réalisation des évaluations internes et externes sur le FAM LZ et le FDV.

L'histoire des appellations des services

Fort de son histoire et de son implantation dans le Dauphiné, chaque lieu de vie trouve son appellation dans le patois local :

  • Le Varjé = Le verger
  • La Messon = La moisson
  • Le Boé = Le bois
  • Lou Z’Aple = Les outils